marché des compléments alimentaires
Marché de la Food

Tout savoir sur le marché des compléments alimentaires

🕚 3 minutes de lecture

La food business est bien plus large qu’elle n’y parait ! Elle comprend le marché de l’alimentation, de la boisson, mais aussi celui des compléments alimentaires.

Alors que depuis quelques années nous assistons à une véritable explosion des ventes, il est intéressant de comprendre le succès de ces produits. Entre médecine et alimentation, quels sont les enjeux et les problématiques des acteurs du marché des compléments alimentaires ?

Que sont les compléments alimentaires ?

 

Permettant de compléter un régime alimentaire de façon à l’équilibrer, les compléments alimentaires sont des denrées concentrés de nutriments. Ils se composent de plantes, de vitamines, de minéraux et peuvent se présenter sous la forme de pilules, pastilles, ampoules de liquide, comprimés…

En France, on estime que 80 % de la population est atteinte de carence en vitamine D et 20 % en fer. Les compléments alimentaires « apportent à un être humain tous les nutriments nécessaires à son bon développement et à son maintien en bon état de santé » d’après le Ministère des solidarités et de la santé.

La prise de compléments alimentaires ne nécessite pas d’autorisation médicale, mais sa consommation doit être suivie de près. C’est ainsi que de nombreuses réglementations françaises et européennes sont mises en place pour garantir la sécurité des consommateurs.

Analyse des tendances

 

Depuis les années 2000, le marché des compléments alimentaires est en pleine mutation. Les principaux produits consommés étaient alors séparés en trois catégories principales :

  • Stresse / Sommeil
  • Digestion / Circulation
  • Minceur
  • Solaire

Avec la crise sanitaire du Covid-19 en 2020, les ventes ont grimpé de près de 2 % atteignant un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards d’euros.

On remarque principalement une explosion des ventes de compléments alimentaires liés à l’immunité et à la vitalité. En moyenne, elles ont augmenté de 20 % afin de booster la santé des consommateurs. A contrario, la consommation des compléments liés à la minceur ou à la protection solaire a fortement diminué. Nous assistons à une évolution des attentes des consommateurs qui achètent de plus en plus de compléments alimentaires destinés à améliorer leur sommeil et à diminuer le stress.

Nous remarquons aussi l’importance de l’aspect naturel des compléments alimentaires. Les consommateurs s’intéressent dorénavant à la composition des produits, ainsi qu’à leur provenance et leurs origines biologiques.

Le marché des compléments alimentaires, comme celui de la food traditionnelle, doit pouvoir s’adapter aux différentes tendances et aux habitudes alimentaires des consommateurs.

La distribution des compléments alimentaires

 

Tout comme la composition des produits, la distribution des compléments alimentaires évolue en adéquation avec les modes de consommation. C’est ainsi que les points de vente se développent et se digitalisent de plus en plus.

Alors que la crise sanitaire a permis au digital de prendre plus d’envergure, les pharmacies physiques ont perdu en part de marché au profit des sites internet et des marque 100 % digitales, les DNVB (Digital Native Vertical Brand).

Restant toujours le premier distributeur de compléments alimentaires en France, les pharmacies sont suivies par les magasins bio, les ventes directes, les grandes surfaces et les sites internet spécialisés dont le chiffre d’affaires a augmenté de 30 % en seulement 1 an en 2020.

 

Ce marché en pleine mutation évolue en adéquation avec celui de la Food & Beverage. Afin de bien comprendre ces nouvelles pratiques alimentaires, il est nécessaire pour les entreprises d’analyser les habitudes des consommateurs ainsi que les différentes tendances. Pour cela, elles doivent s’entourer de professionnels et d’experts de la food business.

Chez FMS, l’école de commerce de l’agroalimentaire, nous formons les étudiants à comprendre les enjeux du marché de la food, de la boisson et des compléments alimentaires. Grâce à nos bachelors et nos masters professionnalisants, les étudiants se destinent ainsi à devenir les futurs commerciaux, communicants, ou encore marketeurs de ce secteur d’avenir.

Vous aimerez aussi